Bloc

Mandaté par la ville de Canonja, INSTA a commencé à travailler sur l’élaboration du plan de gestion de la zone horticole de la Canonja .
Les zones horticoles de la Canonja constituent la dernière zone agricole de la municipalité. Malgré la tradition agricole de la région de Tarragone, la conversion des usages, la baisse du prix des produits agricoles et l’industrialisation progressive de la région, le secteur primaire est en déclin.
En parallèle, on observe un abandon progressif des terres agricoles et une perte de qualité du paysage rural.
La zone horticole de la Canonja occupe actuellement environ 136 hectares, principalement utilisés pour la culture des oliviers, des jardins urbains et d’autres utilisations mineures. On y trouve aussi tout un réseau de chemins qui relient cette zone avec des villes importantes, comme Reus et Vilaseca .
Nous sommes confrontés à un paysage fragmenté et diversifié : la commune est entourée d’un paysage rural qui a été dévoré par l’industrie, la pétrochimie notamment. Il reste des vestiges de zones naturels d’importance locale comme la rivière de la Boella. Les villageois ont besoin d’espaces accessibles pour le loisir et le sport à l’extérieur. Toute cette diversité de besoins et d’usages rend la gestion de la zone horticole absolument nécessaire.
Le plan de gestion que INSTA va rédiger prend en compte des instruments pour répondre à des questions clés comme celle d’affronter la revitalisation du monde agricole et la reconversion vers l’agriculture biologique. Le plan de gestion offre aussi une analyse des outils pour une gestion équilibrée des différents usages, propose la participation citoyenne, et prévoit un cadre réglementaire pour rendre le projet applicable.
La fin du projet est prévue en hiver 2014.

Alors qu'est-ce que tu en penses ?